la fille et son bonheur

Voir sa famille différemment, sans anxiété, c’est possible.

IMG_6005-ModifierPhotographe : Marrie-Eve Larente

Voir sa famille différemment, c’est possible.

Se détacher de certaines personnes négatives est clairement bénéfique, tout le monde le sait. J’ai franchement pas besoin de te faire un dessin là-dessus. Mais que faire lorsque c’est quelqu’un de notre famille proche ? Depuis notre enfance, nous avons une idée préconçue de ce qu’est la famille. Mais voir sa famille différemment, c’est possible.

Beaucoup d’histoires d’horreurs se sont justifiées par le fait que c’était un membre de la famille. Surtout à l’époque de nos grands-mères.

Tu ne peux pas le dénoncer ! C’est le frère de maman ! Ça se peut pas qu’elle ait fait ce que tu dis, c’est la sœur de papa !

Un climat de stress s’installe, l’anxiété monte et les pensées s’emballent. 

Est-ce que tu te sens obligé de parler à un oncle juste parce qu’il a ce rôle ? Le fait de savoir qu’il sera là au party de matante Gertrude te donne de l’urticaire ? Tu en fais jusqu’à de l’anxiété ? Je t’arrête maintenant ! Qu’est-ce qui t’oblige à rester dans cette situation ?
• La peur de décevoir ta mère ou ton père ?
• L’impression que c’est juste dans ta tête ? (Ouain pis ! Si tu n’es pas bien…)
• La peur de mettre de la chicane dans ta famille ?
• Etc. On pourrait continuer longtemps !

Je peux te comprendre, crois-moi, mais honnêtement tout ça, ce n’est que des excuses. Ta peur de déplaire est plus forte que le reste. Regarde-toi dans le miroir et demande-toi ce que cette relation t’apporte de positif. Le lien familial ne justifie en rien l’anxiété que tu vis à le garder. Sois tu pardonnes, sois tu lâches-prise. La personne la plus importante, c’est toi.

Est-ce assez clair ?

Sa famille, on se la crée.

La famille, on peut se la créer. Le concept peut être très élargi. L’idée, c’est d’avoir un noyau de personnes qui nous font du bien. Que ce soit des amis, de « faux cousins » ou des tantes d’adoptions, l’important, c’est de s’entourer.

J’ai découvert dernièrement que ce n’est pas nécessairement la famille immédiate qui va être à tes côtés. Que souvent, ils ont pas le temps ou l’intérêt d’être là. Ils ne t’on pas choisi. C’est bête de même ! Il faut donc se créer son filet de sécurité. Des personnes que tu aimes d’amour et qui sont présentes pour toi.

Tu adores les cousins à ta mère ? C’est ta famille ! Tu as une petite cousine qui est comme une sœur pour toi ? C’est ta famille ! Tu as des amitiés vieilles comme le monde ?

C’est aussi ça une famille. Savoure. Ça fait un bien de fou !

Cultive ce type de relations. Protège ces liens. Ils sont vrais. Ta vie en sera qu’embellie.

Courage,

Alexandra

 

Alexandra
Alexandra
Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!
Leave a Comment