T.P.L

Vivre de la solitude même si tu es entouré

DSC_0587photographe : Vikki Snyder

Vivre de la solitude même si tu es entouré

La solitude ce n’est pas nécessairement être seul. Sinon, franchement ça serait ben trop simple ! La solitude, c’est un état d’âme et d’esprit. Un mal-être intérieur qui te pousse toujours à vouloir être avec les autres pour oublier ce que tu es réellement. Cet état, je le ressens quotidiennement.

La solitude a accompagné ma jeunesse.

Être enfant unique apporte son lot de solitude. Personne pour jouer, personne pour te confier, personne, point. Tu vis entouré d’adultes. Tu sens que tu dois grandir plus vite, car tu ne comprends pas leur grande conversation. Tu veux tant y participer. En réalité, tu es tourmenté de te sentir ignorée. Ton trouble de personnalité limite commence à se manifester.

Va donc jouer ! Tu as une montagne de poupées ! 

Alors, les seules vraies conversations, tu les as avec tes « Barbie ». Tu t’inventes un monde imaginaire rempli de gens. Tu essaies tout simplement de combler ce vide. Tu ne comprends franchement pas pourquoi tes amies chialent sur leurs frères ou leurs sœurs. Tu les trouvais tellement chanceux.

Bien, voyons arrête ! Au moins, toi, tu n’es pas seule ! 

À la maison, ton père ne prend pas trop de temps avec toi. Tu te sens de trop, TSE une mouche la nuit quand ça te bourdonne dans les oreilles ? Ton sentiment de solitude ne fait que grandir. Tu apprends alors à aimer l’école. Ça brise ta solitude ! Tu ne l’aimes pas pour les bonnes raisons, mais au moins tu l’aimes, non ? Tu fais ton parcours scolaire avec cette vision pis, c’est ben correct de même. Ta vie sociale prend de plus en plus de place. Tes exubérances aussi.

Choisir un métier qui t’empêche d’être dans la solitude.

Tu te demandes quoi faire dans la vie. Qu’est-ce qui te passionne vraiment ? Ta vie sociale, c’est tout ce que tu as. Tu choisis alors le domaine des communications ! Bien, oui, comme ça, tu auras toujours un entourage. Tu seras toujours accompagné pour tes sortis glamours ! Yé !

Mais c’est tellement pas vrai. C’est juste une illusion. Les gens tournent autour de toi, mais toi, tu es toujours seule à l’intérieur.

Certaines personnes te trouvent ben cool parce que tu peux les amener partout. Mais bah, tu t’en fous ! Ça fait donc du bien à ton ego. 

Mais pour combien de temps ?

Ce sentiment de vide ne te quitte pas. Pourquoi ? Parce que tu le fuis. Tu ne lui fais aucunement face. Tu te rends compte que les gens sont là pour ce que tu fais et non ce que tu es. Ça fait mal.

Tu as beau être la personne la plus drôle, sociable et amicale possible, ce ne sont pas de vrais amis. Ils sont là parce que tu as besoin de combler ta solitude.
Tu dois apprendre à vivre avec elle. Tu n’as plus le choix. Ton bien-être doit être pris en urgence.

On apprend à aimer la solitude.

Tu n’as pas besoin de moi pour te dire que plus tu vielleras, plus tu seras seul, right ? Par contre, si tu apprends à l’apprivoiser, tu verras comment elle peut être bénéfique. Être seul avec ses pensées, c’est relaxant lorsqu’on s’en donne la chance. Ça nous permet de prendre du recul sur les situations, de mieux analyser et de chasser les émotions. Personne d’autre que toi-même ne peut t’apporter l’amour dont tu as besoin. Les ressources que tu as à l’intérieur ben faut prendre le temps de les écouter. Ton hamster se calmera, je t’en fais la promesse.

En temps de tempête, ferme tes yeux, recentre-toi sur toi seulement. Tu verras, tu te relèveras beaucoup plus vite.

Courage

Alexandra

 

Alexandra
Alexandra
Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!
Leave a Comment