vie

la fille et son bonheur

Confinement, je t’aime

love

Confinement que je t'aime Je réalise après plus d’un mois de confinement que le mur que j’ai frappé le 13 mars 2020 était nécessaire à ma survie. Je ne pouvais sincèrement plus vivre de cette manière. La boule dans mon ventre était tellement omniprésente que finalement, elle faisait partie intégrante de mon être. La vie, en quelque sorte, c’est assurée que je reçoive le message et que je me « débranche ». Au début. Comme je t’ai déjà raconté, la première semaine, je l’ai trouvé dure pas à peu près! Je pleurais minimum 2-3 fois par jour. Je vivais dans la peur...

Suicide

Lorsque la noirceur devient ta maison

DSC_1398-2

Demain, mardi le 10 septembre est la journée mondiale de la prévention du suicide. Tu te doutes que j’ai quelque chose à dire là-dessus, hein ? Tu as bien raison !  Chaque année, cette journée me rappelle que je suis encore en vie. Que j’ai réussi à voir une parcelle de lumière au loin dans le nuage noir qui m’envahissait. Qu’à force de vivre avec la mort au-dessus de ma tête, j’ai fini par l’apprivoiser.  La noirceur je l’ai vécue, longtemps! La première fois que j’ai essayé de disparaitre, j’avais 27 ans. Je n’avais ni enfant, ni conjoint et ma vie professionnelle...

Anxiété

Ma vie entière est une compétition

Untitled design (37)

La confiance en soi est la base de la réussite non ? Je ne l’ai jamais eue (je sais, ce n’est vraiment pas une révélation que je te fais hein ?). Par contre, si tu ne me connais pas profondément, tu penserais tout le contraire.