procrastination

Anxiété

J’ai la tête dans le cul d’un ours

tête dans le cul

J’ai la tête dans le cul d’un ours Ces temps-ci, j’ai la tête dans le cul d’un ours. En autres mots, je fais de l’évitement. Au lieu de vivre de l’anxiété, je la contourne. Une stratégie que j’utilise depuis la nuit des temps. Momentanément, elle me soulage. Mais qu’en est-il du long terme ? Pourquoi le cul d’un ours ? Parce que lorsque j’ai la tête cachée dans un trou noir, je ne pense plus. Je m’occupe l’esprit à essayer d’en sortir au lieu de penser à m’inquiéter. Par contre, en repoussant la situation, au final, mon anxiété ne fait qu’augmenter. Je...

Anxiété

Bah! Ça va attendre à demain là, je procrastine.

tout part de la base

Bah! Ça va attendre à demain là, je procrastine. Bon voilà, je procrastine. Avoue que tu es surpris. Hein ? Une anxieuse qui procrastine… C’est impossible, voyons donc ! Ben moi, c’est un de mes sports favoris (si au moins, je pouvais perdre des calories en le pratiquant, je me verrais plus… oh ! Wells.)  Ça débute comme suit : La fille, tu dois monter ton meuble Ikea ! Tu constateras aussi que je me parle à moi-même. Deux anxieux, ça se comprend plus. OK, OK, je reviens à mon anecdote. Je suis super motivée dans ma tête. Je m’vois le monter sans problème pis...