poids

la fille et son bonheur

Regarde-moi droit dans les yeux

regarde-moi dans les yeuxphotographe : Vikky Snyder

Regarde-moi dans les yeux. Je le sais, je le sais, c’est le titre d’une chanson de Marie-Chantal Toupin. Mais honnêtement, elle illustre exactement mon point. Je vais t’expliquer pourquoi, je mérite que tu me regardes dans les yeux et non que tu fixes mon bourrelet. C’est ici que ça s’arrête ton jugement. Pourquoi les yeux ? Parce qu’ils en ont long à te dire. Tu sais que tu peux communiquer par le regard, right ? Donc, tu es d’accord avec moi que c’est plaisant plonger ton regard dans celui de quelqu’un que tu aimes, non ? Mon bourrelet, lui, ne te communiquera rien....

la fille et son bonheur

Mon corps te dérange à ce point ?

Untitled design (66)Photographe: Vikki Snyder

Mais pourquoi mon corps te dérange à ce point ? Parce que tu te soucies de ma santé, de mon corps? Parce que tu as honte ? Parce que tu ne comprends pas que je sois bien dans ma peau ? Existentielles comme questions, hein ? Je me permets de me les poser ces questions-là, car le regard que tu poses sur moi à changer depuis que je ne suis plus dans « tes » standards… Mon corps c’est mon corps et ce n’est pas le tien. Sincèrement merci de t’en faire pour moi de cette façon (tu saisis le sarcasme right ?). Je devrais le prendre...

la fille et son bonheur

L’estime de soi ça ne se trouve pas dans une boîte de Cracker Jack

DSC_0507-2

Du plus loin dont je me souvienne, je n’ai jamais eu une bonne estime de moi. Je me trouvais laide, grosse, différente des autres… Et pourtant, je ne l’étais pas. Mais d’où venais donc, ce manque ? Au fil des thérapies que j’ai suivies, j’ai compris. Sté la phrase anodine « t’es belle ! » ? On ne me l’a jamais dit ! Faut toujours que je le demande… « Me trouves-tu belle ? » Et la réponse à ma question est rarement convaincante. Donc la base de mon estime de moi-même a été mal construite. Et les répercussions ont été désastreuses. Sté la petite rondelette qui se faisait...

la fille et son bonheur

Je suis taille plus… Ouain pis !

Untitled design (62)

Je suis taille plus ! Bon, c’est enfin dit. On peut passer à autre chose ? Non pas vraiment. J’ai l’intention en 2018 de t’en parler souvent. Pourquoi ? Car c’est important que tu aies une estime de toi malgré tes formes non conventionnelles ! Que tu t’aimes, peu importe la grandeur de vêtements que tu portes. La santé mentale passe aussi par l’acceptation de soi. J’ai franchement fait toutes les tailles de pantalons dans ma vie. Sérieusement, c’est ridicule. Je pourrais ouvrir un Winners (Sté le principe d’avoir juste une grandeur de chaque morceau) tellement j’ai de boîtes de vêtements de marques. Je...