héros

la fille et son bonheur

La mort d’un héros

Le 27 décembre est décédé mon héros, mon grand-papa (texte sur mon grand-papa). J’ai eu la chance de le voir et de lui tenir la main jusqu’à la fin. C’est le plus beau cadeau qu’il m’a fait. Pourquoi ? Car il m’a attendu avant de s’éteindre. Il s’est assuré que je puisse plonger mon regard dans le sien une dernière fois. Que je continue de l’appuyer dans sa décision de se laisser aller comme je l’ai fait tout au long de son hospitalisation. C’est le plus grand geste d’amour que j’ai reçu de ma vie. Et pourtant… J’étouffe, tu n’as pas...