grosse

la fille et son bonheur

L’estime de soi ça ne se trouve pas dans une boîte de Cracker Jack

DSC_0507-2

Du plus loin dont je me souvienne, je n’ai jamais eu une bonne estime de moi. Je me trouvais laide, grosse, différente des autres… Et pourtant, je ne l’étais pas. Mais d’où venais donc, ce manque ? Au fil des thérapies que j’ai suivies, j’ai compris. Sté la phrase anodine « t’es belle ! » ? On ne me l’a jamais dit ! Faut toujours que je le demande… « Me trouves-tu belle ? » Et la réponse à ma question est rarement convaincante. Donc la base de mon estime de moi-même a été mal construite. Et les répercussions ont été désastreuses. Sté la petite rondelette qui se faisait...