Anxiété

Anxiété

Le retour en force des crises de panique

LFESA10

Le retour des crises de panique Insidieusement, les crises de panique sont revenues me hanter. Ça commence toujours tranquillement. Le stress monte de plus en plus sans raison vraiment apparente et bang ça me frappe dans face comme une planche de bois traité. J’ai de la difficulté à avaler, j’ai le souffle court et la patate me pompe comme si je venais de faire un Ironman. Le pur plaisir ! Hypocondriaque ? Moi ? Je suis quelque peu hypocondriaque. Que veux-tu, j’ai peur de la mort. Alors, imagine-moi deux minutes avec les symptômes que je t’ai décrits plus haut. L’enfer, c’est peu dire....

Anxiété

Coup donc, qu’est-ce que j’ai fait ?

tout part de la base

Coup donc, qu’est-ce que j’ai fait ? Je me demande toujours ce que j’ai fait. Toujours. L’anxiété est là, jamais bien loin pour me rappeler que peut-être que ou si j’avais fait ça, une amie me parlerait encore ou la famille ne serait pas fâchée. C’est É-P-U-I-S-A-N-T. La culpabilité est toujours là, proche, dans l’attente que je l’écoute. Mais ai-je réellement fait quelque chose ? Je me nomme la fille et je suis anxieuse, c'est ti clair? Faut que tu comprennes ce que ça fait. L’anxiété est là, constamment. Les minutes de répits se font rares. Alors lorsque toi, la personne importante de ma vie ou non (car je ne suis pas mal...

Suicide

À toi, mon enfant intérieur, parlons de l’intimidation.

DSC_0762Vêtements : Daniel St-Onge

À toi, mon enfant intérieur, parlons de l’intimidation que j'ai fais subir. Aujourd’hui, je prends enfin mon courage à deux mains et je te parle d’intimidation. Ça fait un bout qu’on n’a pas reconnecté ensemble, hein ? Il est grand temps qu’on le fasse pour le bien de tous. Je t’ai trop longtemps enfoui au plus profond de moi et maintenant, ça suffit. La vie est trop courte pour faire semblant que tout ça n’a pas existé. À toi, mon enfant intérieur, parlons de l’intimidation que tu as fait subir aux autres. L’intimidation c’est ta blessure que tu partages à coups...

Anxiété

Mon amie, je ne t’oublie pas, je priorise mon anxiété.

amitié

Mon amie, je ne t’oublie pas, je priorise mon anxiété. Je suis une mauvaise amie. Je le sais. Je ne suis pas celle qui téléphone, qui prend des nouvelles souvent ou qui se déplace. Je suis celle qui espère que tu le feras. Que je serais assez importante pour toi pour venir me voir ! Mais honnêtement, comment puis-je souhaiter tout ça, si de mon côté, je suis absente ? Mon amie, écoute-moi. Mon amie, mon anxiété me submerge. Je pense à toi si souvent, mon amie, mais mon anxiété me prend trop de temps. Beaucoup trop de temps. J’aimerais tellement aller...

Anxiété

L’émotion est comme un volcan qui explose

photo-1516302752625-fcc3c50ae61f

L’émotion est comme un volcan. Ma gestion d’émotions est pourrie. Mes pensées défilent à une vitesse de malade. Dès que l’émotion monte, c’est terminé, c’est trop tard. Mon cœur s’emballe, les larmes montent et je ne sais littéralement plus quoi faire. Je sais, je sais, je dois respirer. Mais bien honnêtement, y’a des jours où c’est carrément impossible. L’émotion me gère et non l’inverse. Comme tu le sais, j’ai fait une méga crise de panique en voiture l’an passé. Depuis ce temps, ma relation avec ce transport est, disons… Compliquée. Je vis dans une ville sans transport en commun. Tu dois absolument maîtriser l’art de conduire (Bon un art, ça dépend pour qui ! Y’en a qui...

Anxiété

Le mouton noir, c’est moi et j’en suis fière.

photo katee boucher couverture

Je suis née « mouton noir ». Pourquoi, me direz-vous ? Ma mère n’avait que quinze ans lors de ma naissance, mon père biologique n’était pas là et j’avais un « afro » sur la tête. Finalement, rien pour m’aider. L’anxiété a très probablement traversé le placenta de ma mère et a dû me rejoindre bien avant ma naissance. Voici une petite partie de mon histoire… Ma « mouton noir » d’enfance. Dès mon plus jeune âge, j’étais une enfant qui pleurait beaucoup. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu cette boule à l’intérieur, sans trop savoir de quoi il s’agissait. Dans mes souvenirs, c’est...

Anxiété

Le pouvoir du moment présent, yes right ! 

IMG_6055-ModifierPhotographe: Marrie-Eve photographie

Le pouvoir du moment présent, yes right ! Ah le fameux pouvoir du moment présent, Le « pellette de la marde et tu récolteras de la marde » ou « si tu es anxieux, c’est parce que tu t’en fais avec le futur » c’est de la psychologie à 5 cent. Avoue que tu es pu capable d’en entendre parler, hein ? Moi non plus. Mais honnêtement, toutes ces belles théories ont du vrai. Ce n’est qu’à toi de les prendre de la bonne manière. Le pouvoir de tes pensées. Lorsque t’es dans une phase anxieuse, tu ne réfléchis pas comme à ton habitude. Ton discours intérieur est biaisé par ta maladie. Et plus tu écoutes ton petit diable, plus tu...

Anxiété

L’anxiété m’a fait faire le grand saut

l'anxiete m'a fait faire le grand saut

L’anxiété m’a fait faire le grand saut. L’anxiété ne cogne pas vraiment avant d’entrer. L'anxiété frappe et prend généralement le contrôle de notre être avant même que nous puissions comprendre ce qui se passe. Ça fait désormais trois ans que je cohabite avec elle. Les gens proches de moi savent combien j’adhère à la stabilité sous toutes ses formes. Quelle soit dans ma vie professionnelle, dans mon cercle social ou dans ma sphère familiale, elle me sécurise. J’ai toujours eu une personnalité un peu anxieuse. Quoique j’ai toujours eu une personnalité un peu anxieuse, c’est un soir de septembre, à l’aube de ma quarantaine...

Suicide

Si je n’étais plus là pour vous en parler.

DSC_0593-2

Si je n’étais plus là pour vous en parler. Si je n’étais plus là pour vous dire à quel point j’ai mal, est-ce que vous vous en soucieriez ? Si je n’étais plus là pour vous faire sourire, est-ce que penseriez à moi lorsque votre rire sonnera l’écho dans une pièce ? Si je n’étais plus là pour vous dire à quel point je vous aime, est-ce que ça vous manquerait ? Si je n’étais plus là, est-ce que vous le remarqueriez ? Aujourd’hui, le 10 septembre, c’est la journée de la prévention du suicide. Tu me diras : Alex ! Il y a des journées pour toute ! Je...

Anxiété

Calme-toi la mère, c’est juste l’école.

photo-1453749024858-4bca89bd9edc

Calme-toi la mère, c’est juste l’école. C’est le début de l’école. Pour tout le monde c'est le début de l'école, pas juste pour moi. Et pourtant, plus la date butoir arrive plus je suis sur le gros nerf. Ma fille commence la maternelle. Pour une mère anxieuse, c’est toute une étape ! Mon bébé grandit, ça pas de sens ! Me semble que j’ai accouché et hop ! Elle s’en va à l’école. Ce qui est vraiment weird, c’est que je n’arrive pas à mettre le doigt sur ce qui m'angoisse réellement. Le fait que ma fille vieillisse ? Qu’avec la grande école, je...