Anxiété

la fille et son bonheur

Elle est où ma place, elle est où ?

LFESA7

Elle est où ma place, elle est où ?  Je sais, je t’ai négligé. J’espère que tu ne t’es pas trop ennuyé de moi ? Pour te dire vrai, je n’ai pas écrit depuis un bout parce que la vie me rentre dedans. Je cherche ma place. Je viens d’avoir 39 ans et je me pose énormément de questions. Ma tête tourbillonne de qui suis-je, que fais-je, où vais-je… palpitant, hein ? En réalité, la chienne commence à me pogner solide.  Qui suis-je ?  Ben oui, chu qui moi ? J’ai fait beaucoup d’introspection dernièrement pour en venir à la conclusion que je ne le...

Anxiété

Lorsque le dating vire au cauchemar à cause de l’anxiété

photo-1520493004415-dca44df8ade5

Le dating qui vire en cauchemar Je ne pratique plus le dating ! Je ne suis plus célibataire depuis 6 ans et je crie “OMG que je suis contente ! ” Bon, je t’entends penser : “Aille, franchement“. C’est pas parce que je suis dépendante affective ou que je cherchais absolument un homme qui pourrait tuer les araignées que j’ai dans ma maison ! Bien non. C’est que j’ai en HORREUR le dating. Et pourtant je l’ai pratiqué plus qu’à mon tour. J’ai le fameux trouble d’anxiété généralisée Tu comprendras que je suis atteinte du trouble d’anxiété généralisée. Ce qui m’amène beaucoup de plaisir...

Anxiété

Quand la créativité s’éteint

photo-1551547600-8d30c2559da8

Quand la créativité s’éteint. Quand la créativité s’éteint, c’est signe que mon anxiété prend toute la place. Que chaque partiel d’espace est occupé par le négatif. Que l’oiseau que je laisse si souvent s’envoler, reste emprisonné. Quand la créativité s’éteint, je me sens faiblir. Comme s’il me manquait de carburant. Comme la noirceur qui devient si lourde. Comme une dépression qui plane… La créativité, cette essence si nécessaire. Le cerveau d’un créatif est complexe. Il bouillonne d’idées à réaliser, de paroles à prononcer, de rêves à réaliser. Le créatif à besoin de créer, comme un accro à l’héroïne a besoin...

collaborateurs

Ma vérité sur l’anxiété

photo-1531260796528-ae45a644fb20

L'anxiété, quel manège ! Qu'il m'a été difficile d'écrire cet article ! Je pensais qu'il serait facile pour moi de parler d'anxiété, car je la vis au quotidien. Ça a pourtant été bien plus ardu que prévu : retour sur moi, grand déballage des émotions, peur d'en faire trop, ou pas assez, peur de manquer d'objectivité... Grande anxieuse, je me suis comme à mon habitude mise une pression monstre ! Le doute me ronge en permanence, j'ai constamment peur de ne pas être à la hauteur, et que mon travail ne soit pas assez bon. Comment parler correctement de l'anxiété...

Anxiété

Le crash du retour de voyage

IMG_0750

Le crash du retour de voyage Je suis de retour d’un voyage fantastique. J’ai eu la chance d’aller à Disney en famille. Quel beau trip ! Mais une anxieuse en voyage, c’est comment ? C’est bien, juste bien. Je te raconte ça, tu verras ! Le voyage débute par l’anticipation Ce voyage n’était pas mon premier. Je suis allée dans le Sud quelques fois et à New York. Mais le dernier remonte tout de même à 10 ans ! Ce n’est pas rien. Je t’avouerai que ce voyage était planifié depuis quelques mois, ce qui fait que j’avais hâte ! Et j’avais surtout le temps...

Anxiété

Il y a des jours où…

photo-1516585142943-4341daf22d5f

Il y a des jours où… Je me trouve ben poche. TSE poche comme dans « je pleure de découragement pis d’anxiété  » ? Poche comme dans « je me lève la larme à l’œil et le cœur lourd pour aucune raison apparente » ? Tellement poche que je ne sais même pas comment t’expliquer ce qui se passe dans ma tête assez clairement pour que tu comprennes. Je suis la caricature de la fille anxieuse. Je suis en boule, je pleure et je me demande où ma vie s’en va. Raide de même. Il y a des jours où… Je ne sais plus où...

collaborateurs

Tu es mon anxiété, tu n’es pas moi. 

photo-1522108362351-8505156ba648

Tu es mon anxiété, tu n’es pas moi. Je suis l’anxiété, ton anxiété. Je t’habite du plus loin que tu te rappelles. Je me suis manifesté de façon très subtile au début. Petite, tu me confondais souvent avec des maux de ventre, de tête, de cœur. Je suis comme ça, je trace mon chemin jusqu’à ton cerveau en te faisant douter de toi, de tes capacités, de tes raisonnements. Le temps passe et tu t’adaptes à moi comme on s’adapte à un malheur, à un handicap, à une relation qu’on n’a pas souhaitée, mais qu’on doit supporter (comme une belle-mère...

Anxiété

Fille, que connais-tu réellement de moi ?

DSC_0789-2

Fille, que connais-tu réellement de moi ? Dans le fond, que connais-tu de moi ? Rien. Car pour en apprendre sur l’autre, il faut principalement l’écouter, s’intéresser et vouloir. Juste vouloir. Ça l’air simple, hein ? Mais ces actions demandent de la volonté et de l’altruisme. Ces actions supposent que pendant quelques minutes, tu ne te centres plus sur ce que tu connais, ce avec quoi tu es parfaitement à l’aise et que tu ouvres ton esprit à autre chose. Est-ce facile ? Absolument pas ! Mais crois-moi, ça fait du bien. On juge ce qu’on ne vit pas. On dira bien ce qu’on voudra,...

Anxiété

[Recommandation] Aromasso Concept, un safe place à découvrir.

Untitled design-4

Aromasso Concept, un safe place à découvrir. J’ai rencontré la propriétaire d'Aromasso concept Isabelle Marleau, il y a quelque temps et dès les premières minutes, j’ai trouvé sa vibe intéressante. Une fille authentique, douce et au-devant de son entreprise. Elle voulait me rencontrer pour me présenter ses produits et ses services. À voir le nom de sa business, je me suis dit que ce n’était pas mal certain que j’allais y trouver mon compte et que toi aussi par le fait même. Laisse-moi t'en jaser... Son cahier Bien-être anti-stress J’aime beaucoup lire sur les méthodes anti-stress,  sur l’anxiété, etc. Avoue que...

Anxiété

J’ai la tête dans le cul d’un ours

tête dans le cul

J’ai la tête dans le cul d’un ours Ces temps-ci, j’ai la tête dans le cul d’un ours. En autres mots, je fais de l’évitement. Au lieu de vivre de l’anxiété, je la contourne. Une stratégie que j’utilise depuis la nuit des temps. Momentanément, elle me soulage. Mais qu’en est-il du long terme ? Pourquoi le cul d’un ours ? Parce que lorsque j’ai la tête cachée dans un trou noir, je ne pense plus. Je m’occupe l’esprit à essayer d’en sortir au lieu de penser à m’inquiéter. Par contre, en repoussant la situation, au final, mon anxiété ne fait qu’augmenter. Je...