T.P.L


Le fameux trouble de la personnalité limite ! Des montagnes russes d’émotions, le sentiment de vide et l’abandon sont des caractéristiques typiques de ce trouble. Je l’avoue, nous ne sommes pas des gens faciles, mais en même temps nous sommes tellement attachants ! La vie ne peut jamais être ennuyante lorsque tu côtoies ce genre de personnes ! Du gros fun et de l’intensité ça je le dis ! Les textes présents dans cette section te feront mieux comprendre les gens qui vivent avec le TPL. Je te permets d’en rire aussi, ça fait du bien !

T.P.L

Vivre de la solitude même si tu es entouré

DSC_0587photographe : Vikki Snyder

Vivre de la solitude même si tu es entouré La solitude ce n’est pas nécessairement être seul. Sinon, franchement ça serait ben trop simple ! La solitude, c’est un état d’âme et d’esprit. Un mal-être intérieur qui te pousse toujours à vouloir être avec les autres pour oublier ce que tu es réellement. Cet état, je le ressens quotidiennement. La solitude a accompagné ma jeunesse. Être enfant unique apporte son lot de solitude. Personne pour jouer, personne pour te confier, personne, point. Tu vis entouré d’adultes. Tu sens que tu dois grandir plus vite, car tu ne comprends pas leur grande conversation. Tu veux tant y participer. En réalité, tu...

T.P.L

On est fou … chacun à sa façon.

fouphoto: Vikki Snyder Vêtements : Boutique Daniel St-Onge

On est fou … chacun à sa façon. Fou ? Pourquoi, je te dis le mot fou ? Parce que cela te fera peut-être réagir. Du 7 au 13 mai, c’est la semaine de la santé mentale. Je me sens, disons… extra concerné ! J’ai un problème de santé mentale depuis lonnnngtemps. Bon, si tu n’étais pas au courant c’est que soit qu’ c’est le premier texte que tu lis de moi (tu devras franchement y remédier) ou que tu ne fais pas partie de mon cercle restreint (et c’est bien dommage pour toi). J’ai un TAG (trouble d’anxiété généralisée) ET un trouble...

T.P.L

La maudite comparaison, le mal qui pourrit ma vie

comparaisonphotographe: Vikki Snyder Vêtements : Boutique Daniel St-Onge

Oui, tu as bien lu. La comparaison pourrit la vie. En fait, c’est une manière de dire que je suis jalouse. Et là, je ne te parlerais pas de jalousie en couple (je sais, celle-là aussi est toxique), mais la fameuse jalousie genre « Le gazon est plus vert ailleurs ». Dans ce texte, je te le dis, je mets toute mon honnêteté. Je ne suis pas fière de ressentir tout ça. Mais ces temps-ci, mon anxiété est forte. Et dans ce temps-là, tout le monde est meilleur que moi. Point final. Quand je m’y mets, la comparaison devient une obsession Mon...

T.P.L

Maman ne sera pas toujours comme ça, promit

texte sur sevrageVikki Snyder

Mon cœur, maman à un problème de santé mentale. Du haut de tes 4 ans, tu ne comprends pas tout à fait. Par contre, tu vis avec ce trouble bien malgré toi. Présentement, maman est dans une belle grosse tempête. Sa tête ne va pas bien. Elle se tient fort pour ne pas tomber du bateau. Et toi, sur ta rive, il fait beau, très beau même. C’est difficile de voir ta maman comme ça hein ? Je te le promets, cela ne durera pas toujours. Je suis en sevrage de médicaments. Ce qui veut dire que présentement, le corps de...

T.P.L

Tu es unique et c’est parfait comme ça

tu es uniqueRose aux joues, Julie dessureault

Vivre avec un problème de santé mentale, c’est comme vivre avec une étiquette dans le front. Partout où tu vas, tu as l’impression d’être jugée pour ce que tu es. Et honnêtement, le réel fondement des jugements portés à ton égard est, disons… FAUX ! Je ne t’apprends rien, Rright ? Mais laisse-moi te dire quelque chose de ben sérieux. Tu es unique et c’est parfait comme ça ! Mais Alex : Qu’est-ce qui a de positif à être unique ? Très bonne question, mon cher Watson (Bon ! Si tu ne sais pas, c’est qui… je vais te le dire ! #roulementdesyeux, c’est l’ami de Sherlock...

T.P.L

Ma dépendance : Le cercle vicieux si dur à briser

hands-437968_1280

Hey oui, j’ai eu une dépendance. Normal de nos jours ? Oui et non, mais dans mon cas, cet esclavage m’a rendue vraiment malheureuse. La dépendance fut une échappatoire pour remplir mon vide intérieur. Et plus j’avançais plus ça devenais mon mode de vie, ma seconde nature. Il m’a fallu beaucoup de travail pour réussir à me sortir de ce cercle vicieux. Ce fut vraiment un enfer sur terre. J’ai toujours, mais toujours recherché l’amour des hommes. Je me sentais inutile, laide et sans qualité lorsque je n’avais pas d’amoureux. Je vivais la vie à travers mes amours. Ce qu’il aimait,...