Suicide

La prévention du suicide, c’est ESSENTIEL !

Untitled design (19)

Tu entendras beaucoup parler de suicide aujourd’hui, car le 10 septembre c’est la journée de la prévention du suicide. As-tu déjà vécu le suicide d’un proche ? As-tu déjà eu des idées suicidaires ? Avoue, je commence raide hein ? Le suicide c’est raide, c’est lourd et surtout c’est ni lâche ni courageux. Le suicide c’est une « option » pour soulager le mal qui te ronge les entrailles. Mais la réalité c’est que le pourcentage de gens qui veulent réellement mourir est minime. La personne croit seulement qu’il n’y a aucune autre solution. Tu saisis pourquoi la prévention est importante right?

J’ai le trouble de la personnalité limite.

Je ne t’apprends rien (si oui, je te mets un de mes articles sur le sujet : Lorsque je tombe, c’est toujours de très haut) Ce qui fait qu’à plusieurs époques de ma vie, j’ai jonglé avec l’idée de mourir. Dans mon passé, lorsque mes émotions étaient beaucoup trop fortes et que j’étais incapable de les contrôler (on s’entend que c’est ma plus grande difficulté), des idées très noires me remplissaient l’esprit. J’en rêvais la nuit. J’avais une douleur persistante qui me suivait comme une ombre. Je ne voulais plus être moi. Je ne voulais surtout plus souffrir.

Est-ce que je voulais disparaître à tout jamais ? Est-ce que je voulais finir dans un cercueil ? Non. Ce que je souhaitais vraiment c’est de ne plus penser, de faire stopper le hamster qui m’épuisait. J’étais tellement dans l’autodestruction que la mort m’apparaissait apaisante. Mais les conséquences, je les connaissais. Le point de non-retour. Et ce détail (quand même gros détail) m’effrayais plus que tout le reste.

J’ai eu recours à quelques reprises à des lignes de crises et à des services médicaux. J’ai aussi fait une longue thérapie destinée au TPL qui m’a littéralement sauvé la vie. J’ai appris à vivre avec mon trouble et aussi avec mes émotions. Mes idées noires ne sont pas roses encore, mais j’y travaille fort. L’amour de mon entourage et leur soutien font la différence à chaque minute que la vie me donne.

Le Tournant, un organisme qui fait la différence dans le Suroît

Ayant la prévention du suicide à cœur, j’ai eu l’immense honneur de rencontrer un membre de la gestion du service communautaire Le Tournant. J’ai tout de suite constaté l’importance du travail colossal qu’ils effectuent auprès des personnes aux prises avec une santé mentale fragile. Leurs services sont offerts gratuitement aux plus de 18 ans ayant un état de crise avancée. Les ressources comprennent :

  • Intervention téléphonique 24/7

C’est la porte d’entrée des services de l’organisme. Elle donne accès à un intervenant en tout temps. L’intervenant juge ensuite de l’urgence suicidaire, parasuicidaire, de problème de dépendance, d’homicide ou de problème agressif. En 2017, 9870 demandes d’aides ont été effectuées. C’est fou non ?

  • Hébergement de crise 24/7

Il s’agit d’un hébergement à court terme pour donner un répit aux personnes vivant une crise majeure. Ils peuvent y prendre soin de leur santé mentale et physique, le tout accompagné d’intervenant présent 24/7

  • Groupes de soutien pour personnes endeuillées par suicide.

Le but de ces groupes est de donner de l’information sur le deuil et surtout de permettre aux gens de parler de leur expérience sans jugement. C’est important dans ces moments difficiles d’avoir la chance de briser l’isolement et de partager ses émotions. C’est la voie de la guérison.

  • Service de réadaptation

Vous avez le service mi-chemin qui est offert aux patients qui obtiennent leur congé de l’hôpital en psychiatrie. Les patients ont besoin de travailler sur leur autonomie pour être capables de retourner dans leur milieu. Seulement 2 chambres sont offertes.

  • Maison supervisée

4 personnes peuvent avoir accès à ce service. Oui, oui, tu as bien lu, 4 !!! Le but est d’offrir aux personnes avec un problème de santé mentale un milieu de vie supervisée. Ils travaillent sur leur autonomie, sur leurs habiletés sociales et/ou relationnelles et leur intégration à la communauté. Ce séjour peut aller jusqu’à plusieurs mois consécutifs.

Des ressources comme celle-là faut en prendre soin.

Tu comprendras qu’une ressource comme celle-ci est essentielle ! Le travail qu’ils font est salutaire et il y a beaucoup plus que ce que je t’ai parlé. Depuis 1984, Le tournant a aidé des milliers de personnes en crises. Avec le système de santé d’aujourd’hui, un service comme le leur mérite d’être connu et surtout subventionné. Croyez-moi, ils font des miracles avec des grenailles.

Une course aura lieu le 17 septembre à Vaudreuil-Dorion. 2 participants iront courir pour ramasser des fonds pour l’organisme. Si le sujet du suicide te touche et que tu as le goût de participer ou tout simplement donner svp va au https://courirpourlavie.ca/inscription. Le numéro pour les rejoindre est le 450 371-4090

La santé mentale s’en portera certainement mieux !

Merci !!

Alexandra

Alexandra
Alexandra
Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!

2 Comments

Leave a Comment