Amitiéla fille et son bonheur

Ode à ma famille et amis

Untitled design (52)

Je suis extrêmement choyée par la vie.

J’ai beaucoup d’excellents amis et une famille qui m’aime. Ce texte vous concerne… Oui oui, vous, mon monde! L’anxiété n’a pas toujours fait de moi quelqu’un de facile. Pour dire vrai par bout, surtout en SPM, je deviens Hulk! Tasse-toi, sinon je te mords! En crise d’angoisse, c’est difficile de me dire la bonne chose (à tous ceux qui, un jour, ont essayé, je vous en suis reconnaissante!). Je peux facilement comprendre qu’on aimerait mieux m’éviter que d’avoir peur de piler sur la mauvaise mine et exploser. Ce qui se passe en dedans de moi lors de ces épisodes est complexe et pas évident à suivre! Je suis comme un film de David Lynch. Tu veux vraiment pas vivre ça! La vie m’a amenée à travers beaucoup de chemins (j’ai fait mon Compostel, mais crois-moi le mien m’a couté pas mal plus cher!). Certains chemins ont été extrêmement difficiles, d’autres moins, mais sans tout ce parcours, je ne serais pas la femme que je suis maintenant.

J’ai passé mon adolescence avec des amis merveilleux.

Une des meilleures périodes de ma vie. Je ne les oublierai jamais. A cette époque, des niaiseries j’en ai fait en masse. On m’appelait affectueusement « Madame Party »! J’en ai fait des mémorables. (Bon, mes parents aussi s’en souviennent mais pas pour les mêmes raisons… oups!). Tu as vu American pie? C’était comme ça chez nous!  Malgré tout ça, l’anxiété m’envahissait. Le manque de confiance et d’estime de moi était tellement présent que j’avais toujours tendance à me rabaisser (je travaille encore beaucoup là-dessus by the way.). Un work in progress comme y disent!). Je gâchais littéralement mon moment présent.  Combien de fois, j’ai pleuré car je me trouvais grosse et pas jolie… Et pourtant! J’étais dans « la gang populaire » au secondaire. Vous voyez à quel point tout est une question de perception? Que cela se passe dans la tête? Pense-y!

J’ai toujours eu un sens de l’humour très développé. J’étais le cloclown de mon groupe d’amis. Faire rire m’a fait oublier (un peu du moins) le mal-être qui m’habitait. Et de cette façon, ceux qui te connaissent moins, ne remarquent rien. Pour eux, tu es la joie de vivre. Mais, en réalité, tu es un clown triste.

Plus j’ai grandi, plus l’anxiété prenait de la place.

Dans mes crises, j’ai toujours eu la chance de pouvoir compter sur ma famille et mes amis pour me soutenir. Pas toujours de la façon que j’aurais voulu, mais à leur façon, avec leur passé, leur bagage de connaissances et leur amour envers moi. Croyez-moi, ils sont faits pas mal forts.

Aujourd’hui, avec l’expérience de la maladie, je suis beaucoup plus sereine (bon sereine, sereine, faut pas charrier quand même!). J’ai un mari que j’adore et une petite fille qui m’émerveille à tous les jours. La vie m’a apporté tout ce que j’ai toujours voulu. Ça m’arrive encore de me demander si je mérite vraiment tout ça (faut dire que si la vie marchait au mérite, y’en a qui aurait pas grand-chose! Ha!), mais je me reprends et me crie un gros OUI!

Ce texte est moins drôle que les précédents, je vous l’accorde groupe (Bah là! Vous rirez aux prochains c’est toute!). Mais c’est important pour moi de prendre un temps pour remercier sincèrement tout ce beau monde-là. Gang, je parle à vous là! Vous m’avez fait du bien, vous m’avez fait rire dans mes pires moments. Je vous suis reconnaissante fois 100 000!! Je vous aime.

Par contre, je sais que ce n’est pas tout le monde qui ont ma chance.

Si tu es dans une situation de détresse, de solitude, saches que tu n’es pas seul. Plein d’organismes sont là pour t’aider et t’appuyer. Notre maladie ne fait pas qui nous sommes. Elle n’en est qu’une parcelle. Elle fait de nous des êtres à l’écoute, sensibles et plein de compassion.  Sois-en fier.  Si tu ne l’es pas, je le serai pour toi; compte sur moi!

 

Je te laisse avec un article fort intéressant sur le quotidien difficile des anxieux :

http://www.psychologies.com/Moi/Problemes-psy/Anxiete-Phobies/Articles-et-Dossiers/Le-quotidien-difficile-des-grands-anxieux

De rien !

Courage

Alexandra

Alexandra
Alexandra
Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!
Leave a Comment