la fille et son bonheur

Mon défi ? Ne pas me plaindre pendant un mois.

bannière groupePhotographe : Rose aux joues photographie

Mon défi ? Ne pas me plaindre pendant un mois.

Se plaindre n’arrange en rien. Je le sais ben ! Mais honnêtement, je le fais trop souvent. Dans mes grosses crises d’anxiété, ça me rassure. Je me plains, je m’apitoie sur mon sort pour justifier mon mal-être intérieur. Mais pourquoi, je me plains réellement ? Parce que je suis habituée ainsi. Parce que c’est plus facile de se plaindre que de se mettre en action.

Me plaindre me donne raison.

Je me plains haut et fort que je ne réussis pas. Que la vie est difficile pour moi. Que mon anxiété me gère et que c’est la cause de tous mes malheurs. Et ben non. C’est pas vrai. Mais c’est bien plus facile de me cacher la tête dans le sable ! Lorsque je me plains de ne pas réussir par exemple, je n’agis pas. Et ne pas faire d’action concrète m’amène à ne pas réussir. Tu vois le cercle vicieux ? Pendant ce temps, ma conscience, mon petit diable me répète tout bas :

Tu vois, j’avais raison de te trouver poche. Tu es une incapable. Tu ne réussiras jamais.

Pourtant, la vie n’est pas facile pour personne. P-E-R-S-O-N-N-E ! Comment les gens font-ils alors pour réussir ? Ils ne se plaignent pas.

Si je me plains, je stagne.

Comment avancer en chialant sur tout ? Dans mon cas, c’est impossible. Car ça me met dans une spirale de négatif. Et comme on dit :

Le négatif attire le négatif ! Pis, c’est vrai.

Lorsque je suis dans mes périodes sombres, rien de créatif n’en sort vraiment. Je procrastine, je me compare aux autres, je me dénigre et je stagne. Est-ce que je suis heureuse ? Oh que NON ! Je m’enfonce. Je sais que je suis capable de faire de grandes choses. Mais ce sont mes actions qui feront décoller mes deux pieds du plancher.

Quelle serait la solution à ce foutu problème ? Bien, la semaine passée, je suis tombé par hasard sur un article qui parlait d’un défi intéressant. Ne pas se plaindre pendant 30 jours. L’article parlait des effets de se plaindre sur notre comportement et ça m’a fait grandement réfléchir. Je me suis dit pourquoi ne pas l’essayer.

5 petites secondes peuvent changer ta vie.

Je suis en ce moment dans la lecture d’un livre qui s’appelle « 5 secondes pour tout changer » de Mel Robbins et c’est vraiment un concept que je vais commencer à appliquer. En résumé, le but c’est que dès que tu as le goût ou l’impulsion de faire une action, mais que ton hamster pédale trop, tu comptes 5-4-3-2-1 et tu fonces. Ton cerveau en comptant à l’envers ne prend plus le temps de se créer des objections ou des peurs et « presque » sans t’en rendre compte, tu es enfin en mouvement. Pour garnir ton esprit de positif, il faut avoir des buts et les réaliser. Le but, c’est que tu comprennes que tu es capable de changer d’attitude, un pas à la fois. Tu peux même l’essayer lorsque tu as le goût de te plaindre. Tourne ta langue, fais ton compte à rebours et up sort une gentillesse. Ouf, ça fait du bien.

Tu verras, l’ambiance autour de toi changera.

On se lance le défi 1 mois sans se plaindre ?

Que dis-tu de te lancer le défi personnel de ne pas te plaindre durant 30 jours ? Imprime-toi un calendrier et fixe-toi un but à la fin du mois. Écris en gros ton objectif. Si je réussis, je vais me faire masser par exemple. Écris aussi, les sphères de ta vie que tu crois qui changeront après ce mois ? Ta relation de couple, ta relation avec ta mère, tes enfants, bref, tu dois faire un examen de ce qui va moins bien. Sur ton calendrier, fais un X ou un cœur (je suis quétaine de même !) sur chaque journée que tu réussiras.

Le but n’est pas de te rendre anxieux ou stressé avec ce défi.

Mais bien de saisir que lorsque nous sommes dans la gratitude, la vie est beaucoup plus rose. Tu réussiras, car tu le sais que j’ai confiance en toi, right ?

Le défi commence le 1ernovembre ! Viens rejoindre le groupe Facebook, on se motivera ensemble!

Courage

 

Alexandra

Alexandra
Alexandra
Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!
Leave a Comment