la fille et son bonheur

Le marchand d’étoiles

Untitled design (38)

Lorsque nos regards se sont croisés pour la première fois, j’ai su que tu seras important pour moi.

Nous nous sommes aimés très rapidement. Tout était si facile. De fil en aiguille, le sujet bébé s’est imposé dans nos conversations. Tu voulais être un père. Tu étais déjà un père au plus profond de toi-même. Je n’ai jamais voulu d’enfant, mais l’idée d’avoir une famille avec l’homme de ma vie me rendait euphorique. Je voulais vieillir à tes côtés. Je voulais vraiment que ce projet se concrétise.

8 mois après notre rencontre, je suis devenue enceinte. Je peux te jurer que je n’ai jamais été aussi heureuse. Moi ? Avoir une famille ? Je n’en revenais tout simplement pas. Un enfant issu de notre amour grandissait en moi. En moi !!

Tu as vraiment pris soin de tout durant la grossesse.

Je savais que je pouvais toujours compter sur toi. Tu étais plein de petites attentions et surtout, tu écoutais mes peurs (tu te souviens du jour où au retour de ton boulot, en larme, je t’explique que je ne veux plus accoucher ? Tu peux rire ! Mais lui… ne l’a pas fait) Tu as été courageux, on peut dire ça !

Le 30 mai 2013, nous sommes allées à la rencontre de notre futur.

Je n’oublierais jamais le premier contact que tu as eu avec notre fille. Ton regard était si beau, si profond. Tu avais enfin devant toi, la vraie femme de ta vie. Cet instant est gravé dans ma mémoire à tout jamais. J’ai su immédiatement que j’avais fait le meilleur choix. Toi.

Nous avons passé au travers tellement d’épreuves depuis ce jour.

Jamais, tu n’as baissé les bras. Tu as tout fait pour protéger ton enfant. Tu m’as toujours soutenu lors des jours difficiles. Je n’ai jamais douté que nous gagnerions la bataille ensemble. Le plus important à tes yeux ? Que coco soit en vie.

Combien de nuits as-tu dormi avec elle pour la rassurer ? Combien de soirées as-tu perdu parce que ta fille voulait être avec son papa ? J’ai arrêté de les compter. Tu sais vraiment ce que le mot sacrifice veut dire. Car pour toi, les gestes comptent beaucoup plus que les mots. Je commence à te saisir hein ? Y’était temps…

Ce qui me rend le plus heureuse c’est que sais que ma fille aura la chance de t’avoir à ses côtés. Que ce soit pour aller au parc, aller se baigner même si tu n’aimes pas ça où plus tard tout simplement pour pleurer sur ton épaule. Elle en a de la chance. Elle ne vivra jamais le même vide que moi. Je ne te remercierai jamais assez pour ça.

Le marchand d’étoiles, c’est toi.

Tu organises notre vie pour que notre fille ait toujours les yeux remplis de bonheur. À ce jour, tu réussis fantastiquement bien. Notre enfant est heureuse. Nous ne pouvons prévoir l’avenir. Mais la chose que je suis certaine par contre c’est que jamais tu ne nous laisseras tomber. Être père pour toi n’est pas qu’un simple rôle, c’est ta destinée.

 

 

Alexandra
Alexandra
Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!
Leave a Comment