la fille et son bonheur

La sérénité de la quarantaine en quarantaine

jon-tyson--L13YfTlIY4-unsplash

Est-ce possible d’avoir la sérénité de la quarantaine en quarantaine?

Nous sommes en quarantaine

Je t’écris, alors ce texte avec le cœur rempli d’émotions contradictoires durant cette quarantaine. J’ai 40 ans ce matin. Ce chiffre n’est qu’un chiffre mais pour moi, il veut dire beaucoup. Il signifie le centre. Le moment où tous mes choix passés et les choix que je ferai seront encore plus significatifs. Je me sens adulte plus que jamais mais en même temps, à l’intérieur je ne me sens pas encore rendu là.

La vague de questionnements déferlent sur moi comme un raz-de-marée sur la plage

Est-ce que je suis satisfaite de ma vie?

Qu’est-ce que je peux faire de mieux?

Où vais-je?

Qui suis-je?

Ma vie d’avant, ma vie il y a longtemps déjà

Dans les 40 dernières années, j’en ai vécu des trucs rocambolesques. Tellement que parfois, j’ai l’impression que tout ça fait partie d’une autre vie. Je suis fière de ce que j’ai accompli dans ma 20-30 aine mais je ne me reconnais plus. Je suis complètement ailleurs. Parfois cette époque me manque. Ces années de folies, d’inconscience et de show-business. Mais si je me regarde aujourd’hui dans le miroir, je vois beaucoup plus de sérénité, de connectivité et de paix. Ce que je n’arrivais pas à accepter de mon passé, de mon corps, de ma santé mentale fait maintenant partie de mes forces.

Est-ce que je suis plus heureuse et épanouie? Certainement.

Je souhaitais depuis un bout fêter cet évènement de façon grandiose. Pourquoi? Je me sens revivre. Je me sens de plus en plus alignée avec la « moi » intérieure. Je voulais pouvoir crier :

« Je suis passé au travers plusieurs grosses tempêtes et je suis encore plus solide aujourd’hui. »

Ma quarantaine en quarantaine

Mais la réalité qui m’a frappé dans la face, c’est le virus. Je m’étais créé des attentes et évidemment, elles ne se réaliseront pas. Est-ce que j’ai de la peine? Ce serait mentir si je te disais que non. J’ai vu passer plusieurs gros partys de 40 ans et je rêvais au mien. Pour moi, c’était si symbolique!

Mais qu’est-ce que je dois apprendre de ça? Car on apprend de chacune des situations…

Que je ne dois plus me créer d’attentes. Je l’ai trop fait et ça me met dans un état que je ne veux plus être. Je dois continuer de pratiquer mon lâcher-prise et me satisfaire de ce que je peux contrôler et non de ce que les autres feront. Le bonheur débute par mon intérieur.

Pour les années à venir…

Ce que je me souhaite pour les années à venir, c’est de continuer de cheminer dans le processus de bien-être et de bonheur. De continuer de pratiquer le métier que j’aime le plus au monde, celui d’écrire. De vivre une vie qui me ressemble parce que je saurai écouter et assouvir mes propres envies. Et surtout, me suffire.

En fait, je le souhaite à tous!

Bon 40 ans, Alex

Alexandra xxx

Voici mon autre texte parlant d’une autre de mes fêtes si jamais 😉

Voici le lien de Podcast si ça te dit!

Alexandra
Alexandra
Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!
Leave a Comment