Anxiété

La journée du 2 mai, va donc donner

C'est le grand Mcdon

La journée du 2 mai, va donc aider les familles d’enfants malades !

journée, 2 mai, Mcdon, McDonald, dons, enfants malades

La journée du 2 mai, c’est le grand McDon

Chaque année, j’en parle BEAUCOUP sur mes réseaux sociaux. Tellement que les gens sur mon Facebook en sont probablement écœurés. « Bon regarde encore Alex qui nous tanne avec son McDon ! Elle est ben fatigante ! Elle veut juste faire pitié ! »

Cette journée est vraiment importante pour ma famille et moi. Cette journée me rappelle que je dois vivre avec la maladie de mon enfant. Que je ne serais jamais à l’abri du cauchemar qui nous guette… encore ! Et que McDo pour moi ne signifie pas, juste fast food mais, générosité et confort. C’est fou les perceptions, hein ?

La journée du 2 mai, pense à l’impact que tu auras

J’en entends de toutes les couleurs en lien avec cette fameuse journée.

Franchement ! McDo pourrait donner plus ! C’est de leur faute si nos enfants sont malades, ils servent que de la scrap ! C’est une Multinationale, ce n’est qu’une question de marketing… Sérieux ?!

As-tu déjà regardé sur le web, concrètement ce que McDo donne par année pour dire un truc comme ça ? Surement pas. As-tu déjà pensé que cette journée ne regarde pas tes propres convictions, mais qu’elle se voulait altruiste ? J’en doute. Car honnêtement, je t’ai lu sur le NET lorsque tu t’indignais sur l’acte de générosité de cette entreprise. Désolé, mais ça fait dur.

Concrètement, je sais ce que cette journée représente

Ma fille a 4 ans et a déjà été opérée à cœur ouvert, 2 fois. Nous continuons de vivre avec une épée de Damoclès sur la tête, car l’avenir nous dira si nous y retournerons. Tu connais ce stress ? Ben dans mon cas c’est plus de l’anxiété, je te dirais.

Nous avons donc, séjourné au Manoir Ronald McDonald à 2 reprises. Nous avons eu la chance de ne pas devoir retourner à la maison et de rester près de notre enfant. Nous avons eu la chance de ne pas devoir payer un hôtel à 120 $ la nuit pour être aux alentours si notre fille avait besoin de nous dans la nuit. Est-ce que tu sais combien c’est merveilleux ? Combien est-ce rassurant ? En fait, ça fait toute la différence.

Le soir, lorsque nous étions brûlés de notre journée, nous allions au manoir. Nous avions, un peu (je dis bien un peu..), l’impression de rentrer chez nous. De notre fenêtre, nous voyons l’hôpital. Être à 10 minutes de ton enfant, ça ne t’enlève aucune douleur, mais ça y met tout de même un baume. Le matin, le café et les viennoiseries sont offerts par… MCDO ! Le lait dans les frigos est aussi fourni par eux. Des détails, tu me diras, mais dans ces moments de détresses, tout fait une différence. Des bénévoles viennent servir des diners chauds certaines journées de la semaine. Ne pas faire ta bouffe ET ne pas manger de nourriture de la cafétéria ? Le bonheur.

Cette journée, j’y vais pour les autres enfants

Étonnant, non ? Je pourrais être égoïste et ne penser qu’à ma propre situation. Mais au contraire. Je suis bien placée pour savoir ce que tout ça représente alors le 2 mai, je vais donner pour tous les autres enfants et parents qui vivent ces durs moments. Dans ma malchance, j’ai eu la chance de séjourner que quelques semaines au manoir. Mais, j’ai vu des parents être là depuis des mois et des mois. J’ai vu leurs détresses et leurs inquiétudes. J’ai vu dans leurs yeux, la lourdeur de leur situation.

Je pense souvent aux parents que j’ai rencontrés durant mes séjours. Ils m’habitent, car ils ont fait partit de mon histoire.

Cette journée, je la veux remplie d’amour

Toi, le parent qui ne connait pas la maladie, apprécies. Serre ton ou tes enfants dans tes bras et remercie la vie de la chance que tu as. Ne sois pas trop dure envers eux ni envers toi. La vie est fragile et c’est important que tu en prennes conscience. Profite de tes enfants au maximum, car ce temps ne te reviendra jamais.

Le 2 mai, va prendre un café, un Big Mac, un joyeux festin (ben, tu as le droit aussi de ne rien prendre et juste aller donner !) et aide les gens qui n’ont peut-être pas ta réalité. Tu ne verras pas leurs sourires, mais je te garantis qu’ils t’en feront un.

Je te fais un cheers au geste de bonté que tu feras et je te remercie du plus profond de mon cœur.

 

 

Alexandra Loiselle

Alexandra
Alexandra
Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!
Leave a Comment