Anxiété

Avoir l’impression de devenir folle, c’est la folie

wVlfnlTbRtK8eGvbnBZI_VolkanOlmez_005

Parfois, j’ai l’impression de devenir folle, c’est ben simple!

L’anxiété c’est dans la tête, tout le monde sait ça. Par contre, parfois ça me donne l’impression de devenir folle. J’ai plein de symptômes physiques inexplicables. Je sais pas de quelle manière en parler, car je ne me comprends même pas moi-même. Mais le vrai problème, c’est que les symptômes sont réels. Alors, comment faire pour savoir si c’est mon anxiété qui déraille ou si j’ai vraiment quelque chose ?

Aux yeux des autres, je suis folle.

Mon anxiété fait en sorte que les gens autour ne me croient plus.

Relaxe ! Tu vas voir ça va bien allé. Tu n’as rien !

Alors, je m’imagine que je suis folle. Que tous ces symptômes sont dans ma tête comme tout le reste. Pourtant, je souffre. Je souffre le martyre. Lorsque je prends mon courage à deux mains et que je le verbalise, on roule les yeux. On me fait sentir mal de m’exprimer. Alors, je le garde pour moi et je souffre encore plus.

Mon corps est fragile. J’essaie d’en prendre soin, mais l’anxiété fait des dommages que ma personne ne peut plus endurer.

Alors, comment avoir confiance en moi et mon introspection ?

La folie, c’est dans les yeux des autres qu’elle existe

Je me connais. Je sais que ce que je vis n’est pas normal. Mais la ligne est si mince entre le savoir et le faire comprendre…

  • J’ai le côlon irritable
  • J’ai mal au corps (oui, oui au corps au complet)
  • J’ai mal à l’estomac et au foie
  • Je suis fatiguée, pas un peu là…
  • Je suis étourdie

Et ça vient par vague…

Plus j’y pense, plus je ressens la douleur. Honnêtement, j’ai 95 ans. Et ça me rend folle ! Et tu imagines ce qui suit, l’anxiété repart de plus belle en m’imaginant les pires scénarios.

Mon hamster est littéralement dans une roue pis c’est ben le seul qui a du fun !

Je gère comment cette folie ?

Je respire, je me change les idées et surtout, je suis indulgente envers moi-même. Si je tombe dans la culpabilité, ce sera pire. Je dois m’accueillir dans tout ce que je vis. Est-ce facile ? Oh que non ! Des jours, j’en m’en veux énormément d’être qui je suis. Est-ce que ça change les choses ? Non. Ce que je peux changer par contre ce sont mes pensées, mes habitudes alimentaires (car oui, ça changé ma vie) et ajouter des activités physiques à mon horaire. J’ai dû reprendre de la médication. Je suis dans la période d’effets secondaires (je sais que tu me comprends !) alors je dois me respecter.

Je suis en attente d’une thérapie.

Je sais que la santé mentale, c’est complexe. Une série d’événements ont fait en sorte dans ma vie dans les dernières années que mon anxiété est revenue. Je me maintiens grâce aux thérapies que j’ai eu la chance d’avoir dans le passé. Mais je sais que le secret est d’être en constante évolution. De travailler sur soi plus que les autres. Retourner en thérapie n’est pas un échec, mais un acte d’amour envers moi-même. La vie peut être difficile par moment et se mettre la tête dans le sable n’aide en rien. Je n’ai plus peur des miroirs. Je me regarde maintenant avec plus de compassion et de respect.

Mais l’attente est longue…

Je travaille fort pour qu’on parle de santé mentale. Qu’on arrête de juger et qu’enfin, nous soyons pris au sérieux. Je suis en attente d’une thérapie depuis 1 an et 7 mois. Ça ne fait aucun sens. Une chance que de mon côté, je suis outillée… Ce n’est pas le cas de tous ! Tout ce que je désire maintenant, c’est qu’on me prenne au sérieux.

Je continuerai en 2019 à parler pour vous. On sera entendu, croyez-moi.

Courage, je te comprend

Alexandra

 

Alexandra
Alexandra
Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!
Leave a Comment