la fille et son bonheur

L’homme de ma vie ce sera toujours toi

Untitled design (40)

Tu es l’homme de ma vie et mon super héros

Pépé,

Pour moi, tu n’es pas seulement mon grand-père, tu es mon père.

Malheureusement, je n’ai pas eu le père présent que j’aurais souhaité avoir, mais la vie m’a donné un meilleur choix… toi. Tu me fais du bien. Je me sens vraiment aimé lorsque nous sommes ensemble. Peu importe qui j’allais devenir, ce que j’allais faire, tu étais là. Jamais tu ne m’as abandonné.

Lorsque j’étais petite, tu prenais le temps de jouer avec moi que ce soit dans la neige ou dans la piscine. Tu me faisais des châteaux de sable sur les plages de Floride et tu m’apportais tout le bonheur dont j’avais besoin. À mes yeux, tu étais le plus fort.

Tu as passé 30 ans à travailler pour la ville de Montréal comme pompier. Un métier noble et honorable. J’allais souvent te voir à la caserne. Je t’admirais tant. Mon premier amour, ce fut toi. Tu venais me porter et me chercher à l’école, car mon père ne prenait pas le temps de le faire. Tu n’as jamais été mal à l’aise de me montrer à quel point j’étais importante pour toi. Pour un homme de ta génération, c’est tout à ton honneur.

Aujourd’hui, dans la fin trentaine, je réalise tellement tout ce que tu as fait pour moi.

Je n’aurais pas eu une vie aussi remplie et aussi saine. Tu as reconstruit ce que mon père a défait. Tu as toujours cru en moi. Je suis devenu une femme avec un caractère mais je suis tout de même drôle, généreuse et présente pour les autres. Quand tu m’as dit dernièrement « Alex, je suis fière de toi ! » Tu n’as pas idée des papillons que j’ai eus dans le ventre. J’avais enfin réussi ma vie.

Le plus beau jour de mon existence, je l’ai vécus à ton bras.

J’avais dans la même pièce les deux hommes les plus importants pour moi. Ma vie passée et présente et mon présent et mon futur.

Ce qui me m’angoisse le plus c’est que le temps avance… trop vite. Un jour, dans un futur pas si lointain. Tu n’y seras plus. J’aurais tellement aimé que comme un super héros, tu ne meurs jamais. Mais je sais que tu seras toujours là, dans les étoiles. L’homme de ma vie ne peut disparaître complètement. Tu as laissé ta marque dans mon cœur.

Grand-papa, je suis heureuse maintenant. Et du haut de tes 85 ans, je suis certaine que ça te fait plaisir. Je n’aurais jamais assez de mots pour te remercier. Je suis si choyée que tu côtoies ma petite fille aussi souvent. Elle t’aime tellement. Je revois mes yeux d’enfant lorsque ma belle cocotte te regarde.

Je réalise enfin que c’est ça le vrai amour.

Je t’aime

Alexandra

Alexandra
Alexandra
Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!
Leave a Comment