la fille et son bonheur

Je suis différente de toi, sache-le

Bonne année 2019

Je suis différente de toi, sache-le.

Je suis différente de toi. Ben oui, de toi qui ne vis pas avec un problème de santé mentale. De toi qui as toujours su ce qu’il voulait. De toi qui n’as aucun problème de santé physique. De toi qui pour la société es « normal ». Je suis d-i-f-f-é-r-e-n-t-e. Cette année, j’ai appris à vivre avec cette différence. Je vais vous en fais un beau bilan (on est la fin de l’année pis ça me fait ben plaisir de te faire ce bilan personnel alors apprécie !).

Cette année, ma différence a fait la différence.

Mes troubles anxieux me causent du mal physique. À un tel point que j’ai dû modifier mon alimentation pour que ma vie s’améliore. Ishh que ce fût difficile ! Moi qui aime tellement manger ! Mais honnêtement, si le corps suit plus, ça donne quoi ? Je l’ai fait par étape. J’ai un coach qui m’encourage et m’aide à persévérer, mais tu sais quoi ? Je trouve ça tellement dur lorsque je suis invitée à souper ! Sté l’étrange qui mange rien ? C’est moi. Pis je salive. J’ai l’air du chien de Pavlov. Je suis différente pis je le sais en TA !

Je fais ce choix pour qui au fait ? Les autres ou pour moi ?

La beauté de l’affaire ? Même si je fais des crises physiques (mon corps me fait mal), je n’ai jamais feeler aussi ben ! C’est paradoxal, je sais, mais c’est ça. Je prends soin de moi et je me trouve maintenant assez importante pour le faire.

J’ai la chienne souvent, des fois je pleure, mais j’avance.

Mon corps est différent pis je l’aime.

En une année (bon disons une année et demie, on n’exagérera pas !), j’ai pris 50 livres. La médication, mes choix alimentaires et la sédentarité ont fait de moi, une fille qui a perdu le peu d’estime d’elle-même. J’ai évité les miroirs, j’ai arrêté de magasiner (je suis pourtant une maniaque de mode) et j’ai évité les maillots de bain comme la peste. Ben, j’aurais aimé mieux pogner la peste. En 2018, j’ai travaillé fort là-dessus. J’ai commencé tranquillement à m’accepter. À choisir les bons vêtements, mais surtout à me voir différemment. À me voir tel que je suis réellement.

Une belle femme, point.

Mes problèmes alimentaires par la bande ont fait que j’ai perdu du poids. Mais c’est le dernier de mes soucis. Plus jamais, je me sentirai esclave de mon corps. Plus jamais, je le laisserai me définir. Depuis, la relation entre mon corps et moi se porte de mieux en mieux. Je suis différente des filles dans les magazines ? Ouain pis. Suis-je heureuse ? Ça, c’est la vraie question. Et je le suis.

En 2019, je continuerai de faire la différence.

Je n’aime pas le mot résolution. C’est comme m’inscrire au gym, j’ai ben le goût en janvier, mais dès le 1erfévrier, je me trouve des excuses. Donc, je me fais un beau vision bord. Un beau tableau qui représente mes objectifs et mes désirs pour la prochaine année. En 2019, mon mot phare sera la différence. Je veux continuer d’être unique. Je souhaite faire la différence envers vous. Vous poussez à être qui vous voulez être. Vous motiver, vous écouter et surtout aller au front pour que la santé mentale soit reconnue.

Je vais vous apprendre à aimer votre différence.

Plein de beaux projets se dessinent pour moi en cette prochaine année et j’en suis très fière. Je travaille énormément fort pour que le meilleur se pointe et mon mindset est prêt.

Watch out 2019, tu n’es pas prête pour moi !

Quels sont tes objectifs pour la nouvelle année ?

Courage

Alexandra

 

Alexandra
Alexandra
Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!
Leave a Comment