Anxiété

Hypocondriaque ou le malade imaginaire

Untitled design (50)hypocondriaque, malade imaginaire, anxiété

L’hypocondrie, ça me connaît.

Du Molière, j’en ai joué en masse! Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours eu peur de la maladie. Et quand je dis maladie… c’est ZE maladie! J’ai bien eu au moins 5 cancers, une crise de cœur et la maladie mangeuse de chair depuis mon enfance. Une vie occupée tu dis? Les psychologues me disent toujours : « Alex, c’est important de bien écouter ce que tu ressens. ».  EUUUUH NON! Chose à ne jamais dire à un hypocondriaque, si ton but c’est de soigner sa santé mentale! Son passe-temps favori c’est justement ça, écouter TOUT ce qu’ils ressentent… Ensuite, s’en suit le cercle vicieux du stress, angoisse, anxiété et crise de panique et up! On retourne chez le psy… Ahhh! Attends une minute… C’est ça qu’ils veulent dans le fond! (pas fou hein?)

Dans les faits, être hypocondriaque, c’est croire fortement à partir de symptômes bénins que tu es atteinte d’une maladie grave.

Et dans mon cas, c’était toujours TRÈS grave! (Ben quoi, tant qu’à être malade, c’est bien plus épique de mourir d’une façon romanesque! Molière je te l’ai dit! Écoutes-tu?).  Je me souviens lorsque Lucien Bouchard a attrapé le streptocoque de type A dans les années 90 (ça me rajeunit pas ça, oh boboye), je me réveillais la nuit car j’avais mal aux jambes. C’était sortit aux nouvelles du souper et j’étais convaincue que mon tour était venu. J’allais perdre ma jambe, c’était certain! Un cauchemar pour mes parents, je vous le dis!

Le gros problème avec les malades imaginaires, c’est que la plupart ne se sentent pas bien, vont sur Google (un petit conseil si tu ne veux pas faire monter ta pression en flèche, n’ouvre juste pas ton ordi! Respire, va prendre un bain ou chante mais n’ouvre pas ton ordi!) et en un clic, boum! Ils voient défiler une tonne de maladies… et là, la panique pogne…solide! Je ne me suis jamais rendue à l’hôpital pour apaiser mon anxiété mais certaines personnes doivent absolument consulter. C’est plus fort qu’eux, car la peur les terrorise. Et même si un docteur leur confirme qu’ils vont bien, ils changent de docteur, car ils ne le croient juste pas. (Ben quoi, ils ne sont pas tous bons! C’est comme les joueurs du Canadiens; c’est pas parce que t’es dans la LNH que t’es bon!). Tu vas me dire : Alex, faut-il avoir du temps à perdre pour se rendre à attendre dans les hôpitaux juste pour ça?  Sérieusement? Oui, c’est très sérieux. Tu ne veux juste pas être dans leurs souliers (bon, si c’est des Louboutin par contre, je veux ben être dans leur chaussures!). C’est une constante torture. Imagine deux minutes ta vie si tu étais toujours en train de te demander si ton mal de tête est un cancer du cerveau ou si un petit pincement est une crise de cœur… Tu serais brûlé en moins de deux! C’est un art être hypocondriaque, tu sauras!

Alex a des petites suggestions à te faire.

Premièrement, quand l’anxiété monte parce que tu te vois déjà dans ton urne, respire… Longtemps. Concentre-toi que sur ta respiration abdominale. Pis mets-toi donc de la musique douce avec ça! Je te dis, ça fait du bien. Si tu fais de l’hypocondrie de catégorie olympique, je te conseille fortement de consulter un psychiatre. Il saura te guider de façon efficace.  Une bonne thérapie sera de mise. Elle sera longue mais avec de la rigueur, tu t’en sortiras gagnant!

Un dernier petit mot à vous qui avez peut-être un malade imaginaire dans votre entourage. S.V.P., ne lui dites pas que tout ça est dans sa tête. Sincèrement, au fond de lui, il le sait… un peu. Lui suggérer de faire une thérapie est ce que vous avez de mieux à faire pour l’aider. Soyez seulement présent. Aimez-le. Montrez-lui. Car en réalité, sa vraie peur, c’est de mourir et de ne plus vous revoir.

 

Un petit article fort intéressant sur le sujet:

J’ai tout le temps peur

De rien!

Courage,

Alexandra

 

Alexandra
Alexandra
Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!

2 Comments

  • Ha! Ha! Je n’irais pas jusqu’à dire que je suis hypocondriaque mais j’ai souvent eu le cancer moi aussi!! C’est d’ailleurs devenu un running gag! Je me casse un ongle? Cancer du doigt! Pour moi la meilleure thérapie c’est le rire et l’auto-dérision! Ça me guérit de mon cancer de la tête (à ne pas confondre avec le cancer du cerveau! 😉 )

Leave a Comment