Anxiété

Fille, que connais-tu réellement de moi ?

DSC_0789-2

Fille, que connais-tu réellement de moi ?

Dans le fond, que connais-tu de moi ? Rien. Car pour en apprendre sur l’autre, il faut principalement l’écouter, s’intéresser et vouloir. Juste vouloir. Ça l’air simple, hein ? Mais ces actions demandent de la volonté et de l’altruisme. Ces actions supposent que pendant quelques minutes, tu ne te centres plus sur ce que tu connais, ce avec quoi tu es parfaitement à l’aise et que tu ouvres ton esprit à autre chose. Est-ce facile ? Absolument pas ! Mais crois-moi, ça fait du bien.

On juge ce qu’on ne vit pas.

On dira bien ce qu’on voudra, on juge les autres sans arrêt.

  • As-tu vu comment elle est habillée ?
  • Mon Dieu qu’elle élève mal son enfant !
  • C’est clair que ce couple-là, ça ne marchera pas longtemps !

Tout est une question de perception. Je ne lance pas la pierre à personne, je ne suis pas parfaite. Par contre, l’ouverture d’esprit a toujours fait partie de mes valeurs profondes. J’aime découvrir les autres et voir ce qu’ils peuvent m’apporter de positif. Est-ce que ça fait de moi, une sainte ? I wish! Mais non ! J’aime tout simplement l’humain. J’aime la complexité des personnalités.

J’aime me faire une réelle opinion lorsque je prends le temps de me la forger.

TSE la question : qu’est-ce qui fait que je pense d’une manière X et que toi tu penses de manière y ?

C’est un beau mystère de la vie, non ? Par contre, lorsque je suis confronté à des gens crédules, fermés et de mauvaise foi, ça m’enrage. Tu ne me connais pas ? Ne me juge pas avant d’avoir fait des efforts.

Ma vie depuis que je parle de mon anxiété.

Je parle de mon anxiété publiquement, car je crois sincèrement qu’il faut discuter de santé mentale. C’est important de faire tomber les tabous pour réussir à faire comprendre que la maladie de nous ne définit pas. Est-ce que je réussis ? J’espère que je fais tout de moins avancer les choses. Mais de l’autre côté, je suis maintenant une proie facile pour ceux qui préfèrent se fermer les yeux.

Mais qu’est-ce qui te dérange autant ?

Mon mode de vie ne te convient pas ? Est-ce le tien ?

Tu crois que je me plains pour rien ? Marche dans mes souliers, voir.

Tu vois une force en moi que tu n’as pas ? Change.

Mais la vraie question? Qu’est-ce qui te permet de me juger ? On ne se connaît pas. Ce que tu connais de moi, c’est que j’affiche déjà. L’être humain est rempli de facettes et ma santé mentale n’englobe pas tout. Tu t’imagines surement que je suis lourde ? Encore une question de perception. Si tu prenais la peine et que tu lâchais tes idées préconçues, tu te rendrais compte que je suis une personne sensible, empathique, drôle, intelligente et résiliente.

La santé mentale a ses bons côtés !

Tu verrais aussi que la vie lorsqu’on voit la beauté chez les autres, ben, c’est plus l’fun. Ose sortir de ta zone de confort ! Tu verrais que de mon côté, ma santé mentale commence à me rendre heureuse. Et la tienne ? Comment va-t-elle ?

Courage

Alexandra

Alexandra
Alexandra
Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!
Leave a Comment