la fille et son bonheur

Faire rimer beauté avec cruauté

cruauté pour la beauté

Faire rimer beauté avec cruauté

Quotidiennement, j’utilisais un nombre monstre de produits pour faire rimer beauté avec cruauté.

Dernièrement, j’ai effectué un changement définitif dans mes choix de consommation en matière de beauté.

En plus d’avoir commencé à consommer de manière plus responsable, je me suis rendu compte que mon regard avait changé sur ce que mon miroir me renvoyait comme reflet. J’aimerais donc vous parlez du lien étroit qu’il y a entre la cruauté envers les animaux et la beauté/ l’estime de soi.

Prendre note que, dans cet article, je m’adresse plus précisément aux femmes, mais ils s’adressent également aux hommes puisque la pression sur la notion du paraître est de plus en plus présente chez les deux sexes. Donc, qui que vous soyez, si le sujet vous correspond, vous êtes le bienvenu.

Commençons du début en matière de beauté.

Les critères de beauté ont toujours été excessifs et un tant soit peu ridicule pour ne pas dire complètement pathétiques et hors-normes. Chaque jour, nous sommes bombardés de publicités nous insistant à devenir une personne parfaite et encore plus parfaite. Maquillage, mode, coloration, épilation et régime minceur pour ne citer que quelques exemples.

Le temps où le printemps annonçait le retour des hirondelles est révolu puisque maintenant c’est le retour du corps parfait à la plage et la chirurgie plastique est devenue normale tandis que l’acceptation de soi est devenue un réel défi à relever. Trouvez l’erreur !

Ces fameuses publicités, sont vantées par des gens élus icône de la mode… je me demande bien par qui d’ailleurs ? En nous comparant à ces personnes qui sont en réalités toutes sauf naturelles, nous travaillons systématiquement à la perte de notre estime de soi.

Pour ceux qui ne le savent pas, une très faible estime de soi peut provoquer à long terme une dépression, de l’anxiété, de la mutilation, des problèmes alimentaires comme l’anorexie, la boulimie et peut même conduire au suicide.

Chaque année, nous investissons en quantité importante et démesurée du temps et de l’argent dans le seul but d’atteindre des objectifs de beauté irréalistes, superficiels et dangereux pour notre santé physique et mentale.

En plus de participer à notre autodestruction nous participons activement à martyriser et tuer des centaines voir des milliers d’êtres vivants. Notre consommation de produits testés sur les animaux encourage chaque jour se massacre animalier et par le fait même les problèmes de santé mentale énumérés plus haut.

 J’ai cessé d’acheter ces produits de beauté

Je me suis rendu compte que j’allais devoir changer mes habitudes de vie. J’ai fait un énorme lâcher-prise sur le paraître. Je croyais fortement être immunisée contre ce fléau, mais mes nouveaux choix m’ont sorti du déni assez rapidement ! Je commence enfin, pour vrai cette fois, à être en paix avec mon miroir, le tout au naturel.

Je ne dis pas qu’il faut cesser de se faire une beauté. Je dis simplement qu’il faut le faire pour soi et non pour le regard d’autrui et croyez-moi la ligne est mince entre les deux.

Je vous encourage donc à revenir aux besoins primaires et à vous aimer au naturel. Soyez inspirante par vos choix beautés et prenez le temps de vous respecter. Par contre, n’oubliez pas de respecter ceux avec qui nous partageons cette belle planète.

Il est possible de prendre soin de soi tout en conservant en tête cette notion de respect. Je vous laisse un liens pour commencer dès aujourd’hui à vous amuser à prendre soin de vous et d’autrui. Cette liste m’a beaucoup aidée et si ce changement de mode de vie vous intéresse, prenez quand même le temps de terminer ce que vous avez à la maison pour ne pas non plus tomber dans le gaspillage et la faillite haha

Je vous quitte sur les paroles du chanteur Scylla : Les pires des bourreaux ne sont pas les quelques tarés qui agissent, mais la masse qui les laisse faire.

Paix et amour !

Emilie

 

Leave a Comment