Dépression

Ceux qui tombent dans l’oubli

Untitled design (36)

Il y a des personnes qui resteront toujours dans ma vie et d’autres qui tomberont dans l’oubli. La vie est ainsi faite.

Mais dernièrement, des souvenirs de ces gens viennent me hanter, me tourmenter. Pourquoi, ils ne sont plus là ? Pourquoi les avoir coupés de ma vie ? Qu’est-ce que cela me donnerait de les revoir ?

Si je remonte dans le temps pour que tu comprennes mieux mes propos, je te dirais que je ne vois plus mon père depuis 19 ans. Mes parents ont eu un divorce difficile et mon père a pris la décision de ne plus entretenir de lien avec moi. Jusque-là, c’est simple right ? Mais que se passe-t-il avec le reste de sa famille ? Celle qui était là pour moi quand lui ne l’était pas ?

L’amour profond que j’avais pour mes tantes.

Dans mon enfance, j’ai été très proche d’une des sœurs à mon père. Je l’adorais tout simplement. Elle prenait soin de moi, jouait avec moi et m’invitais souvent à faire dodo chez elle. Combien de nuits, a-t-elle passé sur le divan parce que je bougeais trop et que je l’empêchais de dormir ? Tu n’as pas assez de doigts pour compter. Jamais elle ne m’en parlait. Je me sentais bien avec elle.

Sté la tante sans enfant qui t’aime comme si tu étais la sienne ? C’était elle !

Les 2 autres sœurs de mon père étaient aussi gentilles bien que je les voie beaucoup moins souvent.

Je suis restée proche d’elles pendant un certain temps après le divorce.

Mon dilemme était simple pourtant. Continuer de côtoyer la famille sans voir mon père. Facile, tu me diras ? Oh que non. Une famille c’est des gens unis par le sang qui s’aiment malgré vent et marée… (Bon je suis utopique hein ? Mais avoue que l’image est poétique !) N’étant pas prête à me retrouver dans la même pièce que lui, j’ai dû souvent demander s’il allait être présent à l’évènement que je voulais assister. Je sais que cela causait un grand malaise. Alors, j’ai évité de plus en plus de souper en leur compagnie pour ne pas les mettre dans cet embarras.

Un jour, la trahison est venue cogner à ma porte.

Pour un certain anniversaire, je me fais inviter. Je demande bien poliment si mon papa sera présent. Ils me jurent que non. Vraiment heureuse de les revoir tous, j’y vais le cœur léger. J’arrive sur place et mon père est là. Il me dit : « salut ! Je suis heureux de te voir, voici ma copine ! » Sérieux là ? Après tout ce temps sans me parler tu souhaites quoi ? Que je te saute dans les bras comme si tu revenais de la guerre ? Abasourdi par tout ça, je m’en vais m’assoir directement à la table sans regarder personne tellement je suis mal à l’aise (c’est peu dire, je te jure). Après 2 minutes qui m’ont paru une éternité, je lève les yeux et j’entends : « Bon si elle ne veut pas me voir la Bip (je t’épargne les méchancetés… je suis fine de même) je dé $#& ? sse (tu peux jouer au jeu de : choisi ton sacre !). Et il a quitté la maison. Je ne l’ai jamais revu à ce jour et sa famille n’ont plu par le fait même.

Le malaise a été trop grand ce fameux soir-là.

Je suis resté avec une boule dans l’estomac longtemps après cette soirée. Je leur en voulais de m’avoir menti. Je lui en voulais de ne pas être capable d’affronter la vérité. Alors, tout bonnement je me suis retirée de leurs vies. À ce jeu, j’ai perdu énormément.

Il y a 3 ans, j’ai appris que mon papa a fait quelque chose de louche.

J’ai su qu’il trempait dans des choses vraiment pas nettes. Il devait vouloir s’étourdir de tout le mal qu’il a fait dans sa vie. À ce moment, j’ai pris la décision de ne plus jamais le revoir. J’ai une famille maintenant et je dois la protéger de ses folies. Par contre, sa famille me manque énormément. J’aimerais tant qu’ils connaissent ma fille et mon mari. Un jour, je sais, je ferais le pas. En attendant, je souris en pensant aux beaux souvenirs qu’ils m’ont fait vivre.

Je vous aime.

Alexandra

Alexandra
Alexandra
Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!

1 Comment

  • Ma belle Alex. C’est pas facile la vie et toi tu as subi des parties très difficiles mais tu as bien choisi tes combats. Oui, on fait beaucoup de sacrifices pour ses enfants ? et cela en vaut la peine. Je suis certaine que cette tante dont tu parles pense souvent à toi elle aussi et elle portera toujours en son cœur ces beaux souvenirs qui la rendait heureuse elle aussi mais elle comprend sûrement ta décision. Car quand on aime on comprend et surtout on respecte les décisions. Peut être qu’un jour tu pourras la voir dans un lieu public et vous pourrez vous parlez à nouveau tout en respect pour une et l’autre. Mais que tu l’a revoit ou pas les souvenirs sont toujours plus beaux quand ils restent intacts ??‍♀️

Leave a Comment