Alexandra

Alexandra

Trouve le clown en toi et la vie te remerciera!

la fille et son bonheur

Je suis différente de toi, sache-le

Bonne année 2019

Je suis différente de toi, sache-le. Je suis différente de toi. Ben oui, de toi qui ne vis pas avec un problème de santé mentale. De toi qui as toujours su ce qu’il voulait. De toi qui n’as aucun problème de santé physique. De toi qui pour la société es « normal ». Je suis d-i-f-f-é-r-e-n-t-e. Cette année, j’ai appris à vivre avec cette différence. Je vais vous en fais un beau bilan (on est la fin de l’année pis ça me fait ben plaisir de te faire ce bilan personnel alors apprécie !). Cette année, ma différence a fait la différence. Mes...

Anxiété

Avoir l’impression de devenir folle, c’est la folie

wVlfnlTbRtK8eGvbnBZI_VolkanOlmez_005

Parfois, j’ai l’impression de devenir folle, c'est ben simple! L’anxiété c’est dans la tête, tout le monde sait ça. Par contre, parfois ça me donne l’impression de devenir folle. J’ai plein de symptômes physiques inexplicables. Je sais pas de quelle manière en parler, car je ne me comprends même pas moi-même. Mais le vrai problème, c’est que les symptômes sont réels. Alors, comment faire pour savoir si c’est mon anxiété qui déraille ou si j’ai vraiment quelque chose ? Aux yeux des autres, je suis folle. Mon anxiété fait en sorte que les gens autour ne me croient plus. Relaxe ! Tu...

Anxiété

Cette année, en ce temps des fêtes, je penserai à moi.

noel

Cette année, en ce temps des fêtes, je penserai à toi et moi. Je ne le cacherai pas, en ce temps des fêtes qui approche, je suis triste. Ce sera mon premier Noël sans mon héros. J’ai le cœur gros à cette pensée, mais je ne peux rien y faire. Par contre, cela m’a fait vraiment réfléchir sur le sens du temps des fêtes. Qu’est-ce que ça représente réellement pour moi ? Aux fêtes, je fais de l’anxiété sociale. Moi ? Faire de l’anxiété sociale ? Ben non ! Je fais des conférences, je suis toujours entourée de gens, je vais dans des 5...

Anxiété

Le retour en force des crises de panique

LFESA10

Le retour des crises de panique Insidieusement, les crises de panique sont revenues me hanter. Ça commence toujours tranquillement. Le stress monte de plus en plus sans raison vraiment apparente et bang ça me frappe dans face comme une planche de bois traité. J’ai de la difficulté à avaler, j’ai le souffle court et la patate me pompe comme si je venais de faire un Ironman. Le pur plaisir ! Hypocondriaque ? Moi ? Je suis quelque peu hypocondriaque. Que veux-tu, j’ai peur de la mort. Alors, imagine-moi deux minutes avec les symptômes que je t’ai décrits plus haut. L’enfer, c’est peu dire....

Non classéSuicide

COMPLET- Le point-virgule, le tatoo qui représente le courage    

tatouage-tatouage-point-virgule-semicolon

Le point-virgule, le tatoo qui représente le courage Tu as surement vu passer le mouvement « fais-toi tatouer le point-virgule » ? Mais qu’est-ce que ce tatoo signifie vraiment, le sais-tu ? Ce tatoo existe pour rappeler aux gens qui le portent qu’ils ont pris la décision de ne pas finir leur vie. De continuer malgré la difficulté. Qu’ils aient tenté le suicide ou qu’ils soient passés à travers une dépression, ce tatoo représente le courage de faire face à ses problématiques de santé mentale. Ce que ce tatoo représente pour moi c’est… En 2007, j’ai tenté de me suicider. J’en pouvais plus. De...

Anxiété

Coup donc, qu’est-ce que j’ai fait ?

tout part de la base

Coup donc, qu’est-ce que j’ai fait ? Je me demande toujours ce que j’ai fait. Toujours. L’anxiété est là, jamais bien loin pour me rappeler que peut-être que ou si j’avais fait ça, une amie me parlerait encore ou la famille ne serait pas fâchée. C’est É-P-U-I-S-A-N-T. La culpabilité est toujours là, proche, dans l’attente que je l’écoute. Mais ai-je réellement fait quelque chose ? Je me nomme la fille et je suis anxieuse, c'est ti clair? Faut que tu comprennes ce que ça fait. L’anxiété est là, constamment. Les minutes de répits se font rares. Alors lorsque toi, la personne importante de ma vie ou non (car je ne suis pas mal...

Suicide

À toi, mon enfant intérieur, parlons de l’intimidation.

DSC_0762Vêtements : Daniel St-Onge

À toi, mon enfant intérieur, parlons de l’intimidation que j'ai fais subir. Aujourd’hui, je prends enfin mon courage à deux mains et je te parle d’intimidation. Ça fait un bout qu’on n’a pas reconnecté ensemble, hein ? Il est grand temps qu’on le fasse pour le bien de tous. Je t’ai trop longtemps enfoui au plus profond de moi et maintenant, ça suffit. La vie est trop courte pour faire semblant que tout ça n’a pas existé. À toi, mon enfant intérieur, parlons de l’intimidation que tu as fait subir aux autres. L’intimidation c’est ta blessure que tu partages à coups...

la fille et son bonheur

Mon défi ? Ne pas me plaindre pendant un mois.

bannière groupePhotographe : Rose aux joues photographie

Mon défi ? Ne pas me plaindre pendant un mois. Se plaindre n’arrange en rien. Je le sais ben ! Mais honnêtement, je le fais trop souvent. Dans mes grosses crises d’anxiété, ça me rassure. Je me plains, je m’apitoie sur mon sort pour justifier mon mal-être intérieur. Mais pourquoi, je me plains réellement ? Parce que je suis habituée ainsi. Parce que c’est plus facile de se plaindre que de se mettre en action. Me plaindre me donne raison. Je me plains haut et fort que je ne réussis pas. Que la vie est difficile pour moi. Que mon anxiété me gère...

Anxiété

Mon amie, je ne t’oublie pas, je priorise mon anxiété.

amitié

Mon amie, je ne t’oublie pas, je priorise mon anxiété. Je suis une mauvaise amie. Je le sais. Je ne suis pas celle qui téléphone, qui prend des nouvelles souvent ou qui se déplace. Je suis celle qui espère que tu le feras. Que je serais assez importante pour toi pour venir me voir ! Mais honnêtement, comment puis-je souhaiter tout ça, si de mon côté, je suis absente ? Mon amie, écoute-moi. Mon amie, mon anxiété me submerge. Je pense à toi si souvent, mon amie, mais mon anxiété me prend trop de temps. Beaucoup trop de temps. J’aimerais tellement aller...

Anxiété

L’émotion est comme un volcan qui explose

photo-1516302752625-fcc3c50ae61f

L’émotion est comme un volcan. Ma gestion d’émotions est pourrie. Mes pensées défilent à une vitesse de malade. Dès que l’émotion monte, c’est terminé, c’est trop tard. Mon cœur s’emballe, les larmes montent et je ne sais littéralement plus quoi faire. Je sais, je sais, je dois respirer. Mais bien honnêtement, y’a des jours où c’est carrément impossible. L’émotion me gère et non l’inverse. Comme tu le sais, j’ai fait une méga crise de panique en voiture l’an passé. Depuis ce temps, ma relation avec ce transport est, disons… Compliquée. Je vis dans une ville sans transport en commun. Tu dois absolument maîtriser l’art de conduire (Bon un art, ça dépend pour qui ! Y’en a qui...