Search Result For: plan b

Non classéSuicide

Plan B : une deuxième saison percutante.

photo-1541021517559-54d959f58b57

Plan B : une deuxième saison percutante. Si tu avais un plan B si toute ta vie éclatait en morceau? Le cauchemar de tous parents, c’est d’être encore de ce monde lorsque son enfant décède. Imagine deux minutes, s’il se suicidait ? Comment te sentirais-tu ? C’est justement la prémisse de la 2esaison de la série à succès Plan B. Sophie Laurin interprète Florence, une animatrice de radio populaire du matin. Après une soirée entre amies, sa vie bascule dans un monde parallèle lorsque sa fille de 15 ans Marilou commet un geste funeste. La douleur est si vive qu’elle tout simplement...

la fille et son bonheur

Une designer à s’offrir en cadeau

highlight-id-roHpoNuME1w-unsplash

Une designer à s’offrir en cadeau J’ai étudié au collège Lasalle en commercialisation de la mode, j’ai cet intérêt depuis mon tout jeune âge. Mon expression, ma liberté, ma féminité et ma créativité ont souvent passé par mes vêtements. J’ai longtemps lu le Vogue, Elle Québec et le Cosmo. Je rêvais des runway, de la semaine de la mode et de New York. Tu te doutes bien que j’écoutais aussi religieusement « Sex in the city », hein? Bref, j’ai eu un tout autre parcours, aussi intéressant, mais je m’ennuyais de ce monde si palpitant. Donc, j’ai décidé de jumeler mon intérêt...

la fille et son bonheur

La musique fait ressortir ce que je suis

haley-powers-QESaXJBiB8Y-unsplashmusique, bonheur, émotion, 80's, ma vie est comme une chanson des années 80

La musique fait ressortir ce que je suis Le pouvoir de la musique n’est pas à faire. Dans un épisode de passe-partout, à la radio chez Perline, ils disaient : Saviez-vous que lorsque vous mettez de la musique classique dans un poulailler, les poules pondent plus d’œufs ? Est-ce vrai ? J’en ai aucune idée. Ce que je sais par contre, c’est que la musique a un pouvoir sur moi. Comme de la magie. Mais comment ça se manifeste ? La musique stimule ma créativité Lorsque j’écoute de la musique, ma créativité bouillonne. C’est fou les idées qui émergent ! J’ai bâti mon roman sur...

la fille et son bonheur

Le calme durant la tempête

abigail-keenan-hG4qBPj5BJg-unsplash

Le calme durant la tempête.  La tempête, c’est maintenant. C’est ce qu’on vit, c’est le monde dans lequel on évolue en ce moment. Te sens-tu dans ce tourbillon? Dans les questionnements incessants qui mènent à la peur de demain?  On dit souvent :  Le calme après la tempête!  Mais si on essayait de vivre ce calme durant la tempête? Pourquoi faudrait-il attendre? Pourquoi ne pas prendre soin de nous, maintenant?  Se recentrer pour retrouver son intérieur dans la tempête Une image me vient en tête : un arbre. Tsé, l’arbre, grand et fort? Est-ce qu’il tombe durant une tempête? Oui,...

Anxiété

Quand la créativité s’éteint

photo-1551547600-8d30c2559da8

Quand la créativité s’éteint. Quand la créativité s’éteint, c’est signe que mon anxiété prend toute la place. Que chaque partiel d’espace est occupé par le négatif. Que l’oiseau que je laisse si souvent s’envoler, reste emprisonné. Quand la créativité s’éteint, je me sens faiblir. Comme s’il me manquait de carburant. Comme la noirceur qui devient si lourde. Comme une dépression qui plane… La créativité, cette essence si nécessaire. Le cerveau d’un créatif est complexe. Il bouillonne d’idées à réaliser, de paroles à prononcer, de rêves à réaliser. Le créatif à besoin de créer, comme un accro à l’héroïne a besoin...

Anxiété

Le crash du retour de voyage

IMG_0750

Le crash du retour de voyage Je suis de retour d’un voyage fantastique. J’ai eu la chance d’aller à Disney en famille. Quel beau trip ! Mais une anxieuse en voyage, c’est comment ? C’est bien, juste bien. Je te raconte ça, tu verras ! Le voyage débute par l’anticipation Ce voyage n’était pas mon premier. Je suis allée dans le Sud quelques fois et à New York. Mais le dernier remonte tout de même à 10 ans ! Ce n’est pas rien. Je t’avouerai que ce voyage était planifié depuis quelques mois, ce qui fait que j’avais hâte ! Et j’avais surtout le temps...

Anxiété

La semaine de relâche d’une mère anxieuse

IMG_6040-Modifier

La semaine de relâche d’une mère anxieuse. La semaine de relâche ! La première que je vis, car je n’ai qu’un enfant. Je n’ai rien planifié, je me suis mis la tête dans le sable. Je n’ai pas inscrit ma fille dans aucun camp, dans aucune activité. Je me suis dit : Je suis capable moi de l’amuser pendant une semaine ! On va y aller au jour le jour ! La vérité ? Cette semaine de relâche me met de la pression. La peur que ma fille trouve sa mère plate, la peur que ses amis fassent des trucs tellement cool qu’elle ne se...

Suicide

L’histoire d’une suicidaire en manque d’amour.

DSC_1398-2

L’histoire d’une suicidaire en manque d’amour. L’amour. Ce sentiment si primaire, si fondamental, si essentiel. Cet état d’allégresse ou de chagrin. Ce qu’on obtient en venant au monde ou ce que l’on cherche toute sa vie. L’amour est comme une drogue pour celui qui en manque. Récit d’une suicidaire en manque d’amour. Dans les années 80 est née une jeune fille aux cheveux foncés et au regard profond. Cette enfant, à moitié désirée, sentait déjà qu’elle n’était pas comme les autres. Elle est « spéciale » comme y disent. Élevée à coup de : ben que voulez-vous, elle est si sensible ! Arrête de pleurer !...

Anxiété

La critique, cette arme qui blesse.

photo-1483706600674-e0c87d3fe85b

La critique, cette arme qui blesse fort. Après un an et demi, je t’annonce que je ne prends pas la critique. C’est ça ! Je suis la fille qui se sent blessée par celle-ci. Tu l’as fait avec toute la bonne intention du monde ? Ça reste que je n’arrive pas à la voir autrement qu’en attaque sur ma personne. Pourquoi ? L’anxiété mesdames et messieurs ! Cette maladie joueuse de tour. Cette critique que je rêve de trouver constructive. Je ne suis pas parfaite. En fait, qui l’est, hein ? Sauf que moi, différemment des autres, je me dois de l’être en tout temps....

Anxiété

Le retour en force des crises de panique

LFESA10

Le retour des crises de panique Insidieusement, les crises de panique sont revenues me hanter. Ça commence toujours tranquillement. Le stress monte de plus en plus sans raison vraiment apparente et bang ça me frappe dans face comme une planche de bois traité. J’ai de la difficulté à avaler, j’ai le souffle court et la patate me pompe comme si je venais de faire un Ironman. Le pur plaisir ! Hypocondriaque ? Moi ? Je suis quelque peu hypocondriaque. Que veux-tu, j’ai peur de la mort. Alors, imagine-moi deux minutes avec les symptômes que je t’ai décrits plus haut. L’enfer, c’est peu dire....